Centrale électrique de 1937 et la Maison Alix-Bail

Centrale électrique de 1937 et la Maison Alix-Bail

De l’autre côté du pont, se trouve des vestiges de la Laurentian Water and Power Company. Bien que ce nom soit anglophone, ses actionnaires sont des résidents de Mont-Laurier, de même que parents et amis. Ils forment cette compagnie à l’invitation de Jean-Baptiste Reid qui veut produire de l’électricité. L’usine entre en opération en 1912. Le pont-digue s’ajoute en 1925, et la Laurentian Water and Power Company obtient le privilège de fournir l’électricité à la ville pour une période de 10 ans.

Inutilisée pendant des années, la centrale a été réaménagée et remise en exploitation à la fin des années 1980 par un producteur privé. Son électricité est actuellement vendue à Hydro-Québec, société d'état québécoise.

Juste derrière le barrage et la centrale électrique on peut apercevoir la maison de Solime Alix. Cette maison de pièces sur pièces avec assemblage en queue d’aronde est typique des premières constructions du temps de la colonisation alors qu’on utilisait le bois, matériau facilement disponible et peu coûteux à l’époque.

Aucune visite des installations intérieures.

Parcourez sur la route de la MRC d'Antoine-Labelle des lieux historiques et des points d'attraits touristiques avec l'aide de l'application mobile de



La municipalité de Mont-Laurier fait partie de la Route du Lièvre Rouge, un circuit touristique élaboré par la Société d'histoire et de généalogie des Hautes-Laurentides. 
Accéder à la Route du Lièvre Rouge. 


Vous pouvez également consulter le Livre à voyager dans le temps, une initiative de la Ville de Mont-Laurier.

Découvrez aussi...

Contactez-nous

Complétez le formulaire ci-dessous pour
d'autres renseignements

Merci !

Nous vous répondrons
dès que possible.

* Champs obligatoires