Parc Labelle – Monument du Curé-Labelle

Parc Labelle – Monument du Curé-Labelle

Le parc Labelle est une aire de détente où se trouve l'amphithéâtre Rolland ainsi que la statue du curé Labelle, immortalisé par le célèbre sculpteur Alfred Laliberté.  

De 1897 à 1900, Laliberté suit des cours au Conseil des arts et manufactures à Montréal. Il étudie le dessin et le modelage auprès d'Edmond Dyonnet, de Joseph Saint-Charles et d'Alexandre Carli. Établi à Paris de 1902 à 1907, il est admis à l'atelier de Gabriel-Jules Thomas et à l'École des beaux-arts, où Jean-Antoine Injalbert compte parmi ses maîtres. Au cours de cette période, il se lie d'amitié avec Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, subit l'influence du symbolisme européen et admire le travail d'Auguste Rodin.

Grâce à l'engouement pour la revitalisation des héros canadiens et québécois et à l'intérêt pour les personnages historiques, il consacre une grande partie de sa carrière de sculpteur au genre monumental, surtout commémoratif, pour des édifices publics et des parcs. Il fait notamment la fontaine du marché Maisonneuve (1914) et les monuments de Louis Hébert (vers 1917), d'Adam Dollard des Ormeaux (1920) et du curé Labelle de Saint-Jérôme (1924).

Découvrez aussi...

Contactez-nous

Complétez le formulaire ci-dessous pour
d'autres renseignements

Merci !

Nous vous répondrons
dès que possible.

* Champs obligatoires